TRAMA

.

Trama page travaux en cours

Trama

Allée des charmes
Dans le Parc des Guilands à Bagnolet
Du 9 au 23 septembre 2017 de l’aube au soir

.

Quand j’ai commencé à travailler dans la forêt il y a quelques années, j’avais surtout besoin de place et de lumière pour installer des oscillateurs miniatures (générateurs de sons électroniques) alimentés par des cellules solaires. L’idée de travailler dans un site naturel n’était pas ma préoccupation principale, même si certains de ces dispositifs avaient déjà été installés dans des jardins ou des parcs (un des premiers a eu lieu dans un parc, à Neerjinen en Hollande en 1988. La première version de Trama a été installée dans un jardin réalisé par l’architecte Hiroshi Naruse et l’Atelier Kaba pendant le Festival des Jardins à Chaumont sur Loire en 2008).

Dans la forêt il y avait partout des branches entre lesquelles il était facile de tendre des fils pour suspendre les cellules — ce qui m’a également amené à m’intéresser au travail des araignées et à toute sorte de tissages et d’entrelacs… Les variations d’intensité de la lumière à travers les feuillages produisaient des effets imprévisibles. Je me suis peu à peu intéressé aux relations qui semblaient se produire entre les sons électroniques et les bruits du vent dans les feuillages, les insectes et les oiseaux. Cette question a fini par me préoccuper. Sur les enregistrements on a parfois du mal à distinguer les sons électroniques des bruits du vent et des insectes, le microphone ne faisant pas de différence entre ce qui est artificiel et ce qui est naturel. Au plus on y pense, au plus cette distinction devient difficile à faire et n’a plus vraiment de sens. Les questions ont poussées comme les champignons en automne. Un dispositif sonore qui « fonctionne » ne se referme pas sur lui-même; il invite à l’exploration du lieu où on l’installe. 

.

100_2914

.

Ramifications

Concert d’ouverture
Dans la Maison du Parc des Guilands

le 9 septembre 2017 à 16h30

Ramifications fait partie des pièces telles que Fragments d’onde* et Filaments* qui se sont développées parallèlement à Trama, à partir des mêmes sources sonores. Il s’agit de plusieurs oscillateurs — générateurs de sons — interconnectés à l’intérieur d’une sorte de métier électronique en constante évolution. Les signaux délivrés par les oscillateurs sont assez inhabituels du fait que les appareils sont alimentés par des cellules solaires et que la tension évolue au gré des variations d’intensité de la lumière naturelle. Ces pièces ne peuvent être jouées qu’à la lumière du jour, et les conditions météorologiques ont une grande influence sur leur déroulement.  

*Fragments d’onde  a été jouée pour le vernissage de l’exposition Jeux d’espace de Jackie Matisse en 2013. Filaments a eu lieu pendant l’Audible Festival à Bagnolet en 2015. Plusieurs extraits sonores se trouvent sur https://olliviercoupille.bandcamp.com

100_2961

Informations :

https://openagenda.com/lutherieurbaine/events/installation-sonore-concert-trama?lang=fr

 

 

Publicités

Les commentaires sont fermés.