Trame plus Benthos (2008)

Ollivier Coupille Trame_Benthos Morangis 2008 (capt. d'écran André Avril)-2 Ollivier Coupille Trame_Benthos Morangis 2008 (capt. d'écran André Avril) OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Dans « Trame plus Benthos » les signaux sonores transitent par un réseau de feuillard métallique suspendu dans l’espace (Benthos) et réalisé par Sofi Hémon. Ces lianes de métal servent à la fois de résonateur et de filtre. Trame/Benthos est plus un champ de travail qu’une pièce en particulier. Le matériel sonore provient essentiellement de divers oscillateurs interconnectés de manière à obtenir un tas d’ondes enchevêtrées. Certains modules sont alimentés par des cellules solaire et sont donc sensibles aux variations de la lumière.

Sonagramme Benthos_Trame-3

In « Trame Plus Benthos » the sounds signals pass through a network of metal strips suspended in space (Benthos) designed by Sofi Hémon. These metal strips act both as a resonator and a filter. Trame Plus Benthos is a work-in-progress. The sound material comes mainly from various oscillators connected in such a way as to produce a mass of overlapping waves. Certain modules are supplied with electricity from solar cells and are thus light sensitive.

(Traduction Michael Cull)

Ollivier Coupille CD _Trame plus Benthos_ (dessin_ Sofi Hémon)

Trame d’automne/Benthos (2010)

Dans ces nouvelles « Trames » plusieurs dispositifs sonores élaborés indépendamment les uns des autres sont entremêlés à l’intérieur d’une sorte de métier électronique dont la structure peut varier d’une performance à l’autre. La performance consiste à explorer les interconnections de ces différents systèmes, c’est à dire à parcourir des régions intermédiaires, des zones provisoirement ouvertes.

A la source il y a plusieurs oscillateurs déclenchés et modulés par des signaux sonores préenregistrés de manière à obtenir des formes d’ondes complexes – ou des fragments d’onde…

Le dispositif comprend 4 ou 8 haut-parleurs.

trame dautomne

Comme les autres pièces de ce cycle, ces « Trames » peuvent être associées à une installation (« Benthos ») réalisée par Sofi Hémon à partir de feuillard métallique.

In these new Trames several sound systems constructed separately [independently of one another] are interconnected inside a metal structure that can be modified from one performance to another. The performance consists in exploring the interconnections of these different systems, i.e. revealing the intermediate and provisionally open regions.

At the source there are several oscillators that are activated and modulated by pre-recorded sound signals in such a way as to produce complex or fragmentary wave forms. The system includes 4 or 8 loudspeakers. As with the other works in this cycle, these Trames can be associated with the installation made of metal strips (Benthos) designed by Sofi Hémon.

(Traduction Michael Cull)

Benthos & Piezopodes (2010)
en collaboration avec Sophie Hémon

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ce réseau de feuillard métallique (Benthos) réalisée par Sofi Hemon et suspendu dans l’espace sert de résonateur à un groupe de générateurs de sons électroniques (piezopodes). Chaque piezopode est constitué de 4 oscillateurs générateurs d’impulsions. Ils sont alimentés en électricité par des cellules solaires et l’intensité de la lumière affecte le fonctionnement des appareils d’une manière assez peu prévisible. Cela peut se traduire par des séries de sons parfois surprenantes. Ces sons sont pour la plupart inaudibles si les transducteurs ne sont pas associés à un résonateur, mais même ainsi, selon l’heure du jour, le tissu sonore reste souvent à peine perceptible. Ces variations s’étalent ainsi tout au cours de la journée.

Videaudios (2010)
(Images: Sofi Hémon. Son: Ollivier Coupille)

Videaudio (détail) image Sofi Hémon Videaudio (détail) image Sofi Hémon-2 Videaudio (détail) image Sofi Hémon-3

Les « Videaudios » s’adressent autant aux oreilles qu’aux yeux. Au départ il n’y a pas de relation préétablie entre les sons et les images, sinon la durée de chaque pièce. Les pistes sonores et les images des « Videaudios » s’écoulent chacune à leur propre rythme dans une même structure temporelle.

Sur les DVD (produits par Loligo), pistes sonores et images sont inévitablement fixées, ce qui n’est pas le cas lors d’une projection-installation. Les systèmes sonores et visuels peuvent alors fonctionner indépendamment les uns des autres et interagir plus librement, différentes pistes sonores peuvent être superposées au flot des images, l’ordre des séquences peut varier d’une séance à l’autre et ainsi de suite.

Videaudio (détail) image Sofi Hémon-4 Videaudio (détail) image Sofi Hémon-5

« Videaudios » appeal as much to the ear as to the eye.

At the start there is no pre-established relation between sound and the images, but only the duration of each piece.

The sound tracks and images of Videaudios flow each at its own rhythm in the same temporal structure.

On the DVDs, sound tracks and images are necessarily fixed. During an installation-projection the sound and visual systems can function independently of one another and interact more freely. Different sound tracks can be superimposed on the flow of images, and the order of sequences can vary from one performance to another, and so on…

(Traduction Michael Cull)

 

Publicités